Les résidences

Soutenir la création : Une volonté, une nécessité !

Dans le cadre de ses missions, tant pour la ville de Die qu’en sa qualité de Scène conventionnée « Art en territoire », le Théâtre de Die est ou outil au service de la création contemporaine dans le domaine du spectacle vivant et notamment en direction des compagnies, émergentes ou non, du Département de la Drôme et plus largement, de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.
À ce titre, le Théâtre de Die ouvre ses portes et met à disposition des compagnies invitées son savoir-faire, son écoute, et les compétences de son équipe, tant administratives que logistiques et techniques.
Tout au long de la saison, ce sont de nombreuses compagnies et artistes qui sont accueillis à l’occasion de création en cours, issues de toutes les disciplines artistiques, pour des durées variables en fonction de la nature et des besoins du projet.

Septembre / Décembre 2018

Le Théâtre de Die a (eu) le plaisir d’acceuillir les compagnies suivantes ;

Pour leur projet « Les Terres d’En Haut »

Terres d’En Haut est une approche des territoires de montagne par les outils du théâtre. Le projet est de composer des formes de création multiples au travers desquelles mettre en mots, mettre en sons, mettre en images ces terres d’en haut ; et mettre en débat les grandes problématiques des territoires de montagne, derniers espaces de nature et de liberté sur les cartes, aujourd’hui eux-aussi menacés.

Sortie de résidence ouverte au public,
vendredi 14 septembre à 15h.

Écouter l’interview sur RDWA

Cie Moebius

Pour leur projet « Requiem »

Requiem est l’histoire de Jean. Dans les ruines des idéaux, à l’occident de la terre, Jean erre indéfiniment. Jean croise des êtres, des proches, des lointains – et chute doucement. Jean est en train de s’écrire. Et ce texte sera son Requiem. “La crise consiste justement dans le fait que l’ancien meurt, le nouveau ne parvient pas à voir le jour ; et dans ce clair-obscur surgissent les monstres.” – Gramsci

Le collectif Moebius travaille à son prochain projet : Requiem, un texte écrit pour le groupe par Marie Vauzelle. Il s’agit d’une première résidence de travail au plateau autour du jeu et de la mise en scène par ce collectif d’acteurs toujours en recherche de nouvelles formes.

Cie Les Racines du Vent

Pour leur projet « C’est pour cette nuit »

Cette création est née des questionnements suivants : Dans nos sociétés modernes, quel rapport entretenons-nous avec la naissance et la mort, ces deux portes vers le grand mystère qui précède et succède à la vie ? Comment ces deux passages s’interrogent, se croisent, s’interpénètrent ? Comment participer à ouvrir les espaces de parole autour de la naissance et de la mort, afin de questionner la qualité de nos accompagnements de ces deux passages ?

Sortie de résidence ouverte au public,
vendredi 12 octobre à 16h.

Écouter l’interview sur RDWA

Pour leur projet « Mama Cholita »

Mama Cholita est en création jusqu’en 2019 pour son nouveau spectacle.

L’expression « Abya Yala » vient de la langue des kunas, un peuple indigène de Colombie et du Panama qui utilise cette expression pour nommer l’Amérique. Les mots signifient « terre dans sa pleine maturité ».

Le spectacle s’intéressera aux femmes musiciennes sur ce continent, au rapport qu’elles ont et qu’elles avaient à la terre mère, à la transmission, et à leur place dans ces sociétés anciennes et modernes…

Cie Chifonnie Théâtre

Pour la reprise de la pièce « Comme dans du verre brisé »

Pour leur projet « Le Désespoir du singe »

Création clownesque en cours
Note d’intention
Avec ce duo masculin / féminin à l’esthétique singulière, deux spécimens graves mais attachants dévoilent leur intimité. Ils sont là, au présent, dans l’ici et maintenant, sincères, mais si décalés que le comique s’immisce progressivement mais sûrement.
La réalité du moment est drôle, cocasse, voire complètement barrée.
Un décor minimaliste, des costumes vintage volontaires, des plans fixes, des dialogues qui font surgir l’absurde, et soudain, l’ordinaire devient extraordinaire. Et aujourd’hui est un jour différent. C’est un jour important, c’est le jour qui déterminera le reste de leur vie. Les personnages vont devoir être à la hauteur de leur prétention…Et ça, c’est pas du gâteau…

Fermer le menu