En réalité

Compagnie Courir à la Catastrophe

Samedi 19 octobre
à 20h

Théâtre
Tout public, à partir de 12 ans
1h30
15€ / 11€ / 7€

© Crédit photo : Patrick Berger et Mathias Hejnar

Présentation

Pourquoi les gens font ce qu’ils font ? Comment la société, les institutions, les médias déterminent-t-ils nos comportements et notre vision du monde ? Comment l’individu existe-t-il au milieu de ces déterminations sociales si puissantes ?

C’est à travers une suite de mise en résonance de visions de la réalité que nous tenterons ensemble de répondre à ces questions. Entre chaque entretien, nous suivrons, comme un fil rouge, les sociologues dans leurs réflexions, leurs désaccords, leurs incertitudes quant au projet de rendre publiques ces propos privés. Ainsi, les six comédien·n·es passeront subtilement d’un rôle à l’autre, d’une vision à une autre, en essayant de suivre eux/elles-mêmes cette maxime de Spinoza qui débute l’ouvrage de Bourdieu: « ne pas déplorer, ne pas détester, ne pas rire, mais comprendre ».

Comprendre pourquoi les gens font ce qu’ils font était la démarche de Bourdieu et devrait être la notre à chaque instant. Dans La Misère du monde, les individus s’accusent mutuellement d’être les bourreaux les uns des autres sans même se rendre compte qu’ils sont victimes d’un même système qui vise à les diviser au lieu de les réunir dans un même combat. Ce recueil met côte à côte des personnes séparées par des gouffres sociaux et pourtant chacune d’elles vit, dans son milieu, une forme d’exclusion.

Comme tous ces gens, réunis dans un même ouvrage, nous faisons tou·te·s partie du même monde et si nous voulons profondément le changer nous devons nous atteler à comprendre les causes des propos qui nous révoltent ou des violences qui nous choquent et nous y confronter plutôt que de nous remplir stérilement de peur et de haine face aux conséquences.

Page Facebook de la Compagnie Courir à la Catastrophe

Réserver votre place – Billetterie en ligne

En réalités

d’après La Misère du monde de Pierre BOURDIEU
adaptation Marie MENECHI et Alice VANNIER
mise en scène  Alice VANNIER
avec  Anna BOUGUEREAU, Margaux GRILLEAU, Adrien GUIRAUD, Hector MANUEL, Sacha RIBEIRO et Judith ZINS
assistante à la mise en scène : Marie MENECHI
conception lumière : Clément SOUMY
scénographie : Camille DAVY
conception son : Manon AMOR
régie lumière : Clément SOUMY

Spectacle double lauréat du Prix Théâtre 13 / Jeunes metteurs en scène 2018

Production : Courir à la Catastrophe / Antisthène
Co-production : Théâtre 13, Théâtre des Clochards Célestes
Partenaires et soutiens : Arcadi Ile de France, Fondation Polycarpe, ENSATT, Opéra de Massy, SPEDIDAM et SACD

Fermer le menu