Octobre

Encore Plus

Samedi 7 octobre | 11h

Duo de clowns catapultés

Cette histoire est celle de deux gars qui rêvent de s’envoler ; qui rêvent de s’élever de leur condition de terrien, quoi qu’il leur en coûte. Comment ? Par la bascule. Et la bascule est un art qui se pratique à deux. La prise de risque est grande. Ils respirent, rêvent et bravent leurs peurs ensemble. Le public est là en témoin, en complice, il souffle et transpire avec eux. Ces deux gars, ces deux acrobates doués de maladresse deviennent les ambassadeurs de toute l’assemblée. Ils ont la prétention de réaliser un vieux rêve, ils osent y croire. S’ils s’envolent, tout le monde s’envole.

Armés d’une catapulte, de troncs d’arbre et d’instruments à vent, ils mêlent équilibres et sauts vertigineux, musique et jeu de clowns, entre défis, virtuosité et euphorie...

 

Par la compagnie Toi d'abord

Hors les murs :
---Place de l'Évêché, à Die

(Salle polyvalente en cas de mauvais temps)

 

Cirque

1h | Tout Public

Entrée libre et gratuite

 

De et avec : Jérémy Olivier et Thomas Lafitte / Regard précieux : Johan Lescop / Avec le soutien de l’École de Cirque de Lyon / Crédit Photo : Arthur Bramao

Le spectacle Encore Plus est accueilli avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du dispositif APSV

Échecs et Mâts

Samedi 7 octobre | 20h30

Spectacle acrobatique pour fous et stratèges

Un spectacle pour questionner ensemble la société, est-ce possible ?
Deux comédiens et huit artistes de cirque internationaux (Maroc, Argentine, Allemagne, Bénin et France) questionnent les cases qui nous enferment. Acrobates, voltigeurs, funambules... mettent en jeu une folle partie d’échecs où les cases finiront par changer de couleur. Les spectateurs sont conviés à une création qui propose de transgresser les règles pour rêver à de nouvelles utopies collectives.

« Être pion, c’est rêver un voyage ambitieux,
Quitte à traverser les mers sur les mains,
Quitte à tomber encore plus bas,
Qui à s’griller encore plus haut,
Mais avec la certitude de nous envoler au matin »

Cette création est issue d’une coproduction entre deux structures : Shems’y - École Nationale de Cirque du Maroc et la Fabrique des petites utopies, compagnie de théâtre indisciplinée. Les deux structures ont mutualisé une partie de leurs moyens et de leurs équipes pour la création d’un spectacle au croisement du cirque, du théâtre, du clown et de la danse.

 

Par la compagnie La Fabrique des petites utopies et l'École nationale de cirque Shems'y (Maroc)

En avant-première du Festival Est-Ouest - Le Maroc invité

 

Cirque, théâtre, danse, magie

1h15 | Tout Public, à partir de 10 ans

PT : 15€ | TR : 11€ | TE : 7€

 

Écriture et mise en scène : Bruno Thircuir / Cirque : Andrea Schulte (mât chinois), Julieta Saltz (cerceau aérien), Hamza El Alouani (roue cyr et isolation), Medhi El Assal (équilibres), Marouane Izza (sangles), Olivia Lapourré (corde), Yassine Hmaine (mât chinois) et Mouhamed Nahhas (fil de fer et fil de funambule) / Jeu théâtral : Océane Bret et Alphonse Atacolodjou / Création musicale : Francis Mimoun et Pierre Baumer / Accessoires et patines décor : Cati Réau / Costumes : Houria Bensaid, Cyrielle Gonçalves et Béatrice Ribault / Régisseurs techniques : Fanch Pericault, Théau Meyer, Wilfried Lamoureux et Cati Réau / Administration, production et communication : Cecilia Petronio, Matthias Charre et Marika Gourreau / Crédit photo : Alice Dufour-Feronce
Coproductions : École Nationale de Cirque Shems’y - Salé, Maroc, MC2 - Scène nationale de Grenoble, Le Prunier Sauvage - Parc des Arts à Grenoble, Institut Français - Ville de Grenoble, La Métropole de Grenoble et la SPEDIDAM

La Cie La Fabrique des petites utopies est accueillie au Théâtre de Die en Résidence Triennale (2016/2018) avec le soutien de la DRAC – Auvergne-Rhône-Alpes

Devlira

Mardi 17 octobre | 20h

 

Musiques traditionnelles de Tchétchénie et de Touchétie

1h30 | Tout Public

PT : 15€ | TR : 11€ | TE : 7€

Voix tchétchènes

Les chants tchétchènes et touches de Devlira sont des chants d'amour de femmes pour des hommes, d'hommes pour des femmes, de montagne et d'animaux, des chants de transe soufi. Le répertoire tchétchène est un heureux mélange de musiques d'orient, de balades des bardes du Caucase, de mélancolie slave au rythme des chevauchées mongoles !
Le répertoire touche nous vient de cette petite région isolée de Géorgie, au cœur du grand Caucase, entre Tchétchénie et Daghestan. Les chants expriment l'air cristallin, la rosée du matin frais, la couleur rose des neiges éternelles et l'amour nouveau et magnifié des lumières d'un orient si proche.

 

Avec : Mariam Machalikashvili (chant, balalaïka), Malka Machalikashvili (chant, garmon, balalaïka) et Yannick Loyer (chant, tambour)
Production : Brouhaha Fabrik - Valence

En partenariat avec l’association Piace