Mondofoly ®

Soyez joueur, restez des pions

Compagnie La fabrique des petites utopies

Jeudi 20 décembre
à 20h30

Sortie de résidence
Cabaret acrobatique et politique
1h30
Tout public, à partir de 12 ans
10€ / 7 €
(dont 2€ pour le transport)
Réservation indispensable

Présentation

Note artistique
Mondofoly
est un spectacle ludique pour dénoncer les dérives de l’économie mondiale. Mondofoly n’est donc pas une pièce de théâtre, ni un spectacle de cirque ou de magie… Cette création indisciplinée nous l’imaginons comme une pâtisserie. Une pièce montée, en équilibre et déséquilibre, pour nous écœurer du trop sucré du monde, pour nous donner faim, soif et envie d’autre chose. Mondofoly n’est pas un spectacle sur la fin du monde, Mondofoly est écrit avec des acteurs qui dansent pour raconter que les solutions sont devant nous, qu’il n’y a aucune fatalité, que l’humanité peut rester debout.
Mondofoly sera plus que jamais un spectacle optimiste.

Monopoly, l’histoire d’un plagiat

Chaque matin, une nouvelle sur deux est d’ordre économique : crises toujours plus graves, dettes grecques, américaines, françaises, cours de la bourse en yoyo, krach et faillites de banques, fraudes fiscales des méga-riches, paradis, vacances au paradis, vierges aux paradis, paradis fiscaux…
Alors j’ai repensé à ce jeu de mon enfance où le but est d’accumuler le plus de rues, de maisons et d’hôtels possibles…
Sensation étrange que le concepteur de ce célèbre jeu imaginé juste avant-guerre avait vu juste : 1 % des puissants de ce monde possède aujourd’hui 49 % des richesses mondiales.
Et, paradoxe de l’histoire, Charles Darrow, « l’inventeur » du Monopoly, a fait fortune en plagiant le jeu pédagogique d’Elisabeth Magie !
Elisabeth Magie avait conçu en 1900 le Landlord’s Game pour démontrer les conséquences de l’accaparement des terres ! Elle s’était inspirée des principes économiques énoncés par Henry George, un affreux gauchiste, pour tenter, par un jeu, de démontrer que les rentes enrichissent les propriétaires fonciers et appauvrissent les locataires. Elle avait la certitude que les pauvres devaient comprendre pourquoi le système du profit capitaliste provoquait la misère de ce début de siècle. Elle voulait enseigner, par son jeu, ce que nous pouvons faire pour s’opposer à ces dogmes. Elisabeth Magie souhaitait également que les enfants perçoivent l’injustice d’un tel modèle et qu’ils puissent en tirer des leçons… Nous sommes en 1904 ! Elisabeth espérait que les joueurs comprennent la perversité du capitalisme…
Je ne saurais dire si elle pressentait déjà le fol emballement de l’économie mondiale…

Le site internet de la Cie La fabrique des petites utopies

Distribution

Texte : Clémence Weill
Mise en cirque et scène : Bruno Thircuir
Assistante mise en scène : Stéphanie Bélanger
Circassiens : Simo Nahhas (fil, funambule, acrobaties et trampoline), Angel Paul Ramos Hernandez (corde volante, acro-danse, trampoline) et Marouane Izza (sangles, acrobaties)
Comédiens : Alphonse Atacolodjou, Isabelle Gourgues et Océane Bret
Création vidéo : Clémence Dupuy et Marika Gourreau
Création musicale : Francis Mimoun et Anthony La Rosa
Accessoires, peintures décor : Cati Réau
Régie et création lumière : Clémence Dupuy
Régie et création son : Will Lamoureux
Régie générale : Fanch Pericault
Scénographie : François Gourgues
Conseiller magie : Cédric Bertox
Costumes : Béatrice Ribault et Cyrielle Gonçalves
Graphisme et communication : Marika Gourreau
Administration et production : Matthias Charre et Antoine Richel

Coproductions

Archaos, Pôle National Cirque – Marseille / MC2 – Scène nationale de Grenoble / Ville du Mans-Pôle régional cirque – Le Mans / Théâtre de Die – Scène d’intérêt national “Art en territoire” / Gare à Coulisses – Eurre / Théâtre Municipal de Grenoble – Grenoble / Le Diapason – St Marcellin – Scène Ressource en Isère / L’Heure Bleue – Saint Martin d’Hères – Scène Régionale Auvergne-Rhône-Alpes / Auditorium de Seynod – Scène Régionale Auvergne-Rhône-Alpes

Soutiens à la création

La Fonderie – Le Mans / La Navette – Saint Laurent en Royans / Ateliers municipaux – Grenoble / Collège Louis Mauberret – La Mure / ACCR 5e saison – Pont en Royans / Festival Textes en l’Air – Saint Antoine l’Abbaye / La Cascade – Bourg Saint Andéol – Pôle National des arts de Cirque

 

La Fabrique des petites utopies est subventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la Ville de Grenoble, l’Institut Français, la SPEDIDAM et l’ADAMI. La compagnie est en résidence triennale au Théâtre de Die – Scène Régionale (2016-2018), et c’est dans ce cadre là, que la compagnie a été accueillie pour cette résidence, en partenariat avec La Gare à Coulisses et le Théâtre de Die.

La Fabrique des Petites Utopies est en résidence triennale sur le territoire Saint Marcellin Vercors Isère Communauté dans le cadre de la convention d’Éducation aux arts et à la culture (2018-2021).

Elle est soutenue dans son fonctionnement par Gaia.

Sortie à la Gare à coulisses (Eurre)

Départ à 19h30 de l’Office de tourisme de Die

Pour les personnes qui ne seraient pas disponibles le jeudi 20 décembre, le spectacle Mondofoly se rejoue le vendredi 21 décembre à la Gare à Coulisse à 20h30.

Fermer le menu