Hakanaï

Adrien M & Claire B

Jeudi 11 avril
à 20h

Danse, arts numériques
Tout public, à partir de 10 ans
40 min.
15€ / 11€ / 7€

Présentation

En japonais, Hakanaï désigne ce qui est fragile, évanescent, entre le rêve et la réalité. Mot très ancien, il est le point de départ de cette partition pour une danseuse et des images en mouvement.
Le cube en tulle blanc est une des installations conçues en 2011 par Adrien M & Claire B pour l’exposition intitulée XYZT, les paysages abstraits. Né du désir d’habiter ponctuellement par des formats spectaculaires écrits, des espaces traversés à d’autres moments par le public Hakanaï est devenu un projet plastique et scénique à part entière.

Cette création puise dans l’imaginaire des rêves. La boîte incarne ainsi tour à tour plusieurs espaces. Une chambre la nuit, géographie de creux, de vides et de rugosités. Une cage, dont il faut sans relâche expérimenter les limites. Le lieu de l’altérité comme espace de résistance, d’un combat avec un ennemi furtif et intangible.  L’espace des impossibles devenus possibles : le fixe y devient mouvant, le solide liquide, le rigide élastique…
Un dispositif de quatre vidéos synchronisées projette sur les tulles un univers graphique en constante évolution, généré en temps réel et interprété à la manière d’une partition numérique. Le corps de la danseuse dialogue avec ces images en mouvement, sorte de paysage mental, formes simples et abstraites en noir et blanc.
La création sonore est jouée en direct pour une synesthésie complète son-image-danse.
Il surgit de cette performance numérique un langage poétique, hypnotique et enveloppant.
Après la chorégraphie, les spectateurs sont invités à entrer à l’intérieur de la boîte pour interagir avec le dispositif numérique, franchir la frontière de la scène et entrer dans le décor…

© Crédits photo : Romain Etienne et Virginie Serneels

Le site internet de la Cie

La compagnie

La compagnie Adrien M & Claire B crée des formes allant du spectacle aux installations dans le champs des arts numériques et des arts vivants. Elle est co-dirigée par Claire Bardainne et Adrien Mondot. Leur démarche place l’humain au centre des enjeux technologiques, et le corps au cœur des images, avec comme spécificité le développement sur-mesure de ses outils informatiques. Ils poursuivent la recherche d’un numérique vivant : mobile, artisanal, éphémère et sensible.

L’équipe

Conception, direction artistique, scénographie et mise en scène
Claire Bardainne et Adrien Mondot
Conception informatique Adrien Mondot
Danse Akiko Kajihara, Virginie Barjonet, Satchie Noro, Francesca Ziviani en alternance

Interprétation numérique Jérémy Chartier, Loïs Drouglazet, Rodolphe Martin en alternance
Création sonore Christophe Sartori, Loïs Drouglazet
Interprétation sonore Clément Aubry, Jérémy Chartier, Loïs Drouglazet, Christophe Sartori, Pierre Xucla en alternance
Design-construction Martin Gautron, Vincent Perreux
Dispositifs informatiques Loïs Drouglazet
Création lumière Jérémy Chartier
Regard extérieur Charlotte Farcet
Costume Johanna Elalouf
Direction technique Alexis Bergeron
Administration Marek Vuiton
Production et diffusion Joanna Rieussec
Production Margaux Fritsch, Delphine Teypaz

Production

Adrien M & Claire B

Coproductions

Les Subsistances, Lyon
Centre Pompidou-Metz Accompagnement à la production et résidence de création
Ferme du Buisson, scène nationale de Marne-la-Vallée
Région Rhône-Alpes Fonds [SCAN]
Atelier Arts-Sciences, Grenoble
Les Champs Libres, Rennes
Centre des Arts, Enghien-les-Bains
Co-financé dans le cadre du programme « Lille, Ville d’Arts du Futur » visant à développer les expérimentations mêlant arts et innovations technologiques »
Accueil en résidence Centre de création et de production de la Maison de la Culture de Nevers et de la Nièvre (MCNN)
Micro Mondes, Lyon

Aide

Ministère de la Culture et de la Communication DICRéAM

 

 

La compagnie Adrien M & Claire B est conventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et soutenue par la Ville de Lyon.

Ce spectacle est proposé dans le cadre du Printemps du Numérique.
 
 
Fermer le menu