Décembre

Mines de rien

Vendredi 1er décembre | 18h

ainsi que le 27 nov. à 18h à la salle des Voconces (Luc-en-Diois)

et le 28 nov. à 18h à la salle Kubnick (Châtillon-en-Diois)

 

Par la compagnie La Fabrique des petites utopies

Théâtre d'objet

1h | Tout Public, à partir de 8 ans

TU (adultes) : 9€ | TE (-18 ans) : 6€

Rien est une marionnette.
Rien ressemble à l’enfant qu’on ne veut pas.
Rien c’est l’image de nos peurs du handicap.
Rien ne grandira pas comme la plupart des enfants grandissent sous les yeux ébahis de leurs parents.
Rien est cet enfant qui n’a pas de place dans un monde qui rejette les différents.

Mais Rien n’est pas qu’une marionnette.
Rien est l’image du mystérieux de la vie, de ce corps qui ne nous appartient pas tout à fait.
Rien grandit aussi comme tous les enfants du monde, sous les yeux inquiets de leurs parents.
Rien doit avoir sa place dans ce monde même s’il la prend autrement.

Rien n’est donc pas une marionnette
Rien n’est pas rien,
L’enfant s’appelle en vrai Camille.
Camille c’est pas rien,
Camille grandit au milieu de quatre livres pop-up.
Rien nous raconte les étapes de sa vie pour que Camille s’accepte et soit accepté,
Mine de rien, c’est très difficile, très long.

Écriture et mise en scène : Bruno Thircuir / Assistanat à la mise en scène : Fanny Roberge / Jeu : Océane Bret et Isabelle Gourgues / Musique et composition : Francis Mimoun / Décor et marionnettes : Cati Réau / Graphisme et vidéo : Marika Gourreau / Création lumière : Véronique Gougat / Administration et production : Matthias Charre et Cecilia Petronio
Coproductions : Département de Haute Savoie, ACCR - Pont en Royans – Isère, Théâtre de la Toupine – Évian - Haute Savoie, Festival Au bonheur des mômes – Le Grand Bornand, APEI Thonon-Chablais – Haute Savoie, Foyer de vie Grands Champs – Allinges – Haute Savoie
La Fabrique des petites utopies est subventionnée par la DRAC Auvergne-Rhône-Alpes, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Département de l’Isère, la Ville de Grenoble, l’Institut Français, la SPEDIDAM et l’ADAMI. Elle est soutenue dans son fonctionnement par GAÏA (ex MCAE Isère Active).
Crédit photo : La fabrique des petites utopies

Spectacle accueilli en résidence lors de la saison 2016/2017
La Cie La Fabrique des petites utopies est accueillie en Résidence Triennale (2016-2017-2018) avec le soutien de la DRAC – Auvergne-Rhône-Alpes.

Tu nombre me sabe a tango

Lundi 4 décembre | 20h

Sortie Hors les Murs à la Comédie de Valence

Attention, nombre de places très limité, pensez à réserver ! (04 26 58 80 35 ou billetterie@est-ouest.com)

Spectacle proposé à la Comédie de Valence (Place Charles Huguenel, 26000 Valence) | Transfert assuré par le Théâtre de Die
RDV à 18h sur le parking du Théâtre pour le départ

« Le tango et les bals populaires expriment une chose que, plusieurs fois, les poètes ont tenté de dire avec des mots : la conviction que se battre peut être une fête ». C’est Borges, le maître de la littérature argentine qui l’affirme. Tino Fernández nous raconte ce tango des mauvais garçons et des créatures de la nuit qui se rencontrent dans les bars des bas-fonds du Buenos Aires des années 50. Aux côtés de Iván Ovalle et Carlos Julio Ramirez, deux tangueros parmi les plus fameux de Bogota, quatre danseuses virtuoses de la compagnie colombienne L’Explose et deux chanteurs accompagnés par le quintette Leopoldo Federico rendent un hommage contemporain à cette danse qui transcende les êtres, hommes et femmes s’offrant quelques minutes l’un à l’autre. Pour que la fête soit complète et parce que vos jambes le réclameront à l’issue des représentations, la compagnie vous entraîne pour une milonga au bar du théâtre.

 

Tino Fernández

Danse

1h35 | Tout Public, à partir de 7 ans

Spectacle + transport A/R Die-Valence

PT : 20€ | TR (-30 ans et demandeur d'emploi) : 17€
TE (-16 ans et QF<900€) : 10€

Direction et chorégraphie : Tino Fernández / Dramaturgie : Juliana Reyes / Direction musicale : Giovanni Parra / Danseurs : Marvel Benavides, Luisa Fernanda Hoyos, Aleksandra Rudnicka, Angela Cristina Bello, Ivan Ovalle et Carlos Ramírez / Chanteurs : Victoria Sur et Edwin Roa / Musiciens du Quintette Leopoldo Federico : Alberto Tamayo (piano), Daniel Plazas (violon), Kike Harker (contrebasse), Francisco Avellaneda (guitare) et Giovanni Parra (bandonéon) / Lumière : Giovanni López / Scénographie : Tino Fernández / Création costumes : Marvel Benavides / Réalisation costumes : Servando Díaz et William Mejía
Production Compagnie L’Explose

Clairière

Mardi 5 décembre | 18h

 

Par la compagnie Arnica

Théâtre de marionnettes et d'objets

1h | Tout Public, à partir de 7 ans

TU (adultes) : 9€ | TE (-18 ans) : 6€

Clairière est une cartographie intime, une exploration des sensations de la petite enfance, dans la nature, à travers les yeux d’Ourse, petite fille née dans une forêt protectrice et profonde. Petit point lumineux, à l’abri des affaires des hommes, la clairière est un territoire de jeu où la petite fille observe la nature, aux côtés de ses parents qui rêvent d’autarcie. Un jour, Ourse traverse la forêt, peuplée de créatures étranges, pour aller à la rencontre des autres, à la recherche d’une chaise à sa taille, d’une soupe à son goût, de son propre chemin.
Conçu par Émilie Flacher à partir de sa propre histoire, Clairière est un conte qui s’empare du réel, des souvenirs et des rêves, pour trouver une écriture poétique, visuelle et sonore. Deux actrices marionnettistes nous font vivre la quête d’Ourse qui évolue entre deux âges, entre deux mondes, dans un paysage miniature et feutré.

Conception et mise en scène : Émilie Flacher / Dramaturgie : Élise Blaché / Jeu : Agnès Oudot et Virginie Gaillard / Création sonore : Émilie Mousset / Création lumière : Julie-Lola Lanteri / Création costumes : Florie Bel / Régie générale : Pierre Josserand / Construction : Émilie Flacher, Pierre Josserand, Florie Bel, Emmeline Beaussier, Annie Potard, Géraldine Bonneton, Clément Kaminski et Émilie Piat
Coproduction : Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon, Théâtre de Bourg-en-Bresse, Théâtre La Mouche - Saint-Genis-Laval, Théâtre Massalia – Marseille et Département de l’Ain

Spectacle accueilli en résidence lors de la saison 2015/2016
Le spectacle Clairière est accueilli avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du dispositif APSV

Andorra

Jeudi 7 décembre | 20h

 

Par la compagnie Premier Acte

Théâtre

1h35 | Tout Public, à partir de 13 ans

PT : 15€ | TR : 11€ | TE : 7€

Andorra est un petit pays imaginaire qui attend avec angoisse l’invasion des Casaques Noires, les redoutables soldats de la dictature voisine. Jusqu’ici, il s’agissait d’un îlot de tranquillité, autoproclamé pur et vierge de toute culpabilité par ses habitants. Ces derniers tolèrent chez eux la présence d’un réfugié, preuve qu’ils ne sont pas comme les barbares d’à côté.
Ce réfugié, c’est Andri, un jeune homme que le Maître d’École aurait, selon la version officielle, courageusement enlevé des griffes des Casaques Noires. Le tableau s’assombrit le jour où les Casaques Noires envahissent Andorra et que ses habitants commencent à trouver la présence de ce réfugié, encombrante...
Andorra est une œuvre théâtrale qui nous amène à nous demander ce qui, finalement, fait de l'autre un « autre ». À cause du regard que les autres citoyens portent sur lui, l'étranger, le réfugié, se persuade de sa différence. Il ressent le besoin de sortir de cette société qui ne veut pas de lui.

Texte : Max Frisch / Avec : Jérôme Cochet, Océane Desroses, Miloud Frih (serviteur de scène), Nicolas Gabion, Déborah Lamy, Claude Leprêtre, Didier Vida / Adaptation et mise en scène : Sarkis Tcheumlekdjian / Musique originale : Gilbert Gandil / Costumes : Éric Chambon / Masques : Marie Muyard / Perruques et coiffures : Manon Tauszig / Lumières : Michel Paulet / Univers sonore : Éric Dupré / Scénographie : Stéphanie Mathieu / Crédit photo : David Anémian

Le spectacle Andorra est accueilli avec le soutien de la Région Auvergne-Rhône-Alpes dans le cadre du dispositif APSV

Autour du spectacle

Petit-Déjeuner - Projection
Dimanche 3 décembre | 10h

Max Frisch, citoyen

Matthias von Gunten, 2008, 1h34

Engagé, Max Frisch s’est opposé vent debout contre le régime Nazi, le mur de Berlin, l’époque communiste, et la guerre de Vietnam. Il critiquait surtout le pays le plus neutre en Europe et a même tacitement renoncé à la nationalité suisse. En effet, il se déclarait lui-même citoyen du monde. Ce documentaire dévoile ses pensées tout autant que sa vie privée. Max Frisch est maintenant considéré comme l’un des écrivains les plus importants de langue allemande, pour ses idées obstinées créant la polémique et sa critique des « idéologies aliénantes ». Intellectuel, philosophe et utopiste, il porte un regard singulier sur une époque mouvementée, aux côtés d’autres figures de l’Histoire, tels que Günter Grass, Helmut Schmidt, Friedrich Dürrenmatt et Henry Kissinger. Une belle réflexion sur le rôle de l’intellectuel dans la société…

Entrée libre et gratuite | Théâtre de Die

 

Projection
Mercredi 6 décembre | 20h30

Retour à Montauk

Volker Schlöndorff, 2017, 1h46

D'après Montauk, de Max Frisch

L’écrivain Max Zorn arrive à New York pour promouvoir son dernier roman. Sa jeune femme Clara l’a précédé de quelques mois pour contribuer à la parution du livre aux États-Unis. Dans son roman, Max raconte l’échec d’une passion dans cette ville, il y a dix-sept ans. Presque par hasard, il revoit Rebecca, la femme en question. Originaire d’Allemagne de l’Est, elle est devenue une brillante avocate et vit depuis vingt ans à New York. Ils décident de passer encore une fois un week-end ensemble. C’est l’hiver à Montauk, le petit village de pêcheurs au bout de Long Island. Deux transats vides, face à l’océan. Ils attendent deux personnes qui s’étaient perdues pendant très longtemps. Maintenant ils reviennent à Montauk, plein d’espoir et de regrets sur une vie commune manquée…
La projection est accompagnée d’une présentation de Max Frisch, de lectures et (s.r.) d’une rencontre avec l’équipe artistique de la Cie Premier Acte.

Tarifs habituels du cinéma | Cinéma Le Pestel

Dans ma forêt

Mercredi 13 décembre | 16h30

Attention, nombre de places très limité, réservation impérative ! (04 26 58 80 35 ou billetterie@est-ouest.com)

 

Par la compagnie Okkio

Spectacle musical et visuel

35min. | Tout Public, à partir de 18 mois

PT : 7€ | TR et TE : 5€

Dans ma forêt est un spectacle musical et visuel qui mélange chansons, musique et projections. La nouvelle création de la compagnie Okkio est une évocation poétique des bois et clairières de notre enfance où le rêve et l’imaginaire se déploient au contact de la nature.
Dans notre forêt intime, se cache l’enfant qui veille en nous, l’enfant qui aime courir, se cacher, toucher, observer, sauter. L’enfant qui, tel un animal sauvage, a tous ses sens en éveil. Ainsi, la forêt devient un espace fourmillant de jeux, de découvertes, de sensations, de couleurs et de rêves entre ciel et terre.
Les deux comédiens tour à tour musiciens, mimes et chanteurs, jouent avec la lumière et entraînent les enfants dans une balade musicale où chansons et découvertes s’enchaînent au fil des tableaux. (…) Dans cette forêt enchantée, tous les sens sont en éveil et l’endroit invite aux jeux et aux rêves. - Boite à Culture

Création et interprétation : Isabelle Lega et Éric Dubos / Regards extérieurs : Claire Philippe et Thierry Otin / Régie : Thierry Otin et Guilaume Rolland (en alternance) / Diffusion et communication : Solène Andrey
Production : Compagnie Okkio / Avec le soutien de : Conseil Départemental du Vaucluse, Espace Culturel Folard de Morières les Avignon, Médiathèque la Durance de Cavaillon, Théâtre de la Charité de Carpentras, la Distillerie d’Aubagne.
Crédit photo : Thomas Bohl

Spectacle accueilli en résidence lors de la saison 2016/2017

En partenariat avec le Théâtre de Die

Himalayan Dialect
Marché de noël et bain sonore aux bols tibétains

Du ven. 15 au dim. 17 décembre, de 10h à 19h
Entrée libre

Himalayan dialect organise comme chaque année au profit des écoles du Ladakh un marché de Noël dans le hall du Théâtre. Un grand éventail de produits vous est proposé : tissus, bijoux, carnets, châles, articles bouddhiques etc... Vous pourrez également y venir prendre un en-cas, votre petit déjeuner et votre goûter autour d'un thé, d'un café ou d'un jus de fruit accompagné d'une part de pogne.
Vous pourrez vivre l'expérience de l'harmonisation par la vibration lors d'un « bain sonore » aux bols tibétains : un véritable voyage sensoriel et sonore accompagné par Soara Debard, dont la démarche est d'offrir un accompagnement humaniste pour retrouver une dynamique de vie positive et mettre en cohérente ses actes avec ses aspirations profondes.

Inscriptions sur place aux heures d'ouverture du Marché de Noël / Nombre de places limité à 25 personnes par séance.